www.athle.fr
Accueil
entente athlétique tain tournon
Actualités
Le 1er décembre, j’peux pas j’ai SaintéLyon
5 Décembre 2018 - Jean-Philippe Allier (Président)
Le 1er décembre, j’peux pas j’ai SaintéLyon

Une semaine après le derby du Rhône en football, Saint-Étienne et sa banlieue Lyon étaient de nouveau associées pour la 65e édition de la course nocturne la plus célèbre de France : la SaintéLyon.
La SaintéLyon c’est 72km (exceptionnellement 81 km cette année) de « bonheur intense » dans la nature soit même pas un demi UTMB dans le langage Goudardien, et 17 000 participants au total dont 7000 sur la distance reine. Et si habituellement cette course est réputée pour être dure, très dure même, cette édition 2018 fut tout simplement Dantesque aux vues des conditions météorologiques particulièrement difficiles : le froid, le vent et la pluie (soit le Tiercé gagnant) avaient en effet décidé de faire des leurs.

Retour sur la course avec le récit de Clem Bé :

« Placé derrière le sas élite ainsi que ses fusées et après un départ plutôt rapide par une température clémente (7 degrés à 23h30), les premiers kilomètres se passèrent très bien.
Une fois le goudron avalé, nous entamions les chemins et la pluie s’invitait dans la partie. Les premières boues apparurent tandis que la pluie devint battante. Nous arrivons au premier ravitaillement (19e kilomètre) bien mouillés. Et comme cela ne suffisait pas, le froid arriva et un vent glacial se mêla à la course. Dès lors la pluie se mit à battre son plein, les sols étaient désormais boueux au possible… Mon moral et mon envie de courir s’amenuisaient petit à petit.
Au second ravitaillement le plaisir était au plus bas, à 0 comme on dit, mes doigts étaient congelés et mes vêtements trempés. Malgré cela je m’accrochais pour rejoindre le 3e ravitaillement, kilomètre 47, où « je péta les plombs ». La décision fut prise de sauter dans la navette et de se mettre au chaud pour rentrer à la maison et ainsi en terminer avec ce calvaire.
Bilan de cette STL2018 : DNF après 47kms engloutis et 1597 mètres D+ grimpés.
Le retour en navette se fit rapidement ce qui me permit d’avoir la chance d’accueillir à son arrivée notre champion Seb Goudard et le féliciter pour son énième exploit. Un grand bravo à lui et à tous les finishers (Big Up tout particulier à Cyril Rousson, Elodie Goudard, Mathieu Legendre , Willy Aiglon et Jean-Louis Viogne). Vous êtes des Warriors ! ».

Car oui il y en a un qui est allé si vite qu’il n’a même pas eu à courir sous la pluie sous le froid et dans la nuit (rires) : je veux bien sûr parler de Sébastien Goudard.
5e, oui 5e de cette course dantesque, il n’existe que peu de mots capables de résumer cette énorme performance. Sébastien Goudard aura une nouvelle fois cette année, volé durant une compétition pour se glisser dans le top 5 de cette course référence.
En quelques mots, Sébastien Goudard, c’est un monstre de régularité, toujours placé, souvent gagnant, qui vient de réaliser une saison 2018 époustouflante ; saison pour laquelle je le rappelle, il vient d’être couronné « roi » de France du Trail Long en remportant le TNN.
C’est donc ici qu’intervient la question du jour : « Sébastien Goudard est-il humain ? », vous avez 4 heures.

Un peu plus localement avait lieu le cross du Valentin à Bourg les Valence où une bonne partie du club avait le déplacement (35 membres pour être précis) pour « un bon cross de préparation » dixit Greg Personne.
Quelques résultats à retenir, la 2e place de Greg sur la course des As, dans la même course Enzo Carlino termine 3e cadet tandis que Nelly Fort s’empare de la même place sur le scratch féminin. Chez les benjamins, un autre Personne a fait des siennes puisque Malo termine 1er. Enfin, Noémie Rouby l’emporte chez les minimes filles.

Beaucoup de choses une nouvelle fois ce WE, et encore il nous manque le CR des sources de la Loire où Sebastien Blachon et Adrien Anton Vernet étaient alignés.
06/10 >
25/08 >
25/08 >
06/02 >
29/01 >
22/01 >
14/01 >
27/12 >
26/11 >
19/11 >
31/10 >
24/10 >
15/10 >
12/10 >
11/08 >
11/08 >
11/08 >
11/08 >
29/03 >
29/03 >
Athle.fr
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Les Espaces